Actionnaires familiaux : plus jamais seuls !

développer son family business
Accueil » Vie des entreprises familiales » Yves Rocher : quel avenir pour la cosmétique française à l’international ?

Yves Rocher : quel avenir pour la cosmétique française à l’international ?

PARTAGER
, / 977
Yves Rocher : quel avenir pour la cosmétique française à l’international ?

Yves Rocher est un groupe français passé de petite entreprise familiale bretonne à un géant de la cosmétique international implanté dans près de 80 pays avec plus de 4 000 points de vente et 2 milliards de CA. Leader français dans les cosmétiques, l’activité représente 70% du groupe familial composé de 7 autres marques (Jouvance, Petit Bateau et Dr Pierre Ricaud). Quand est-il de la stratégie de développement et de la gouvernance ?

La sage familial Yves Rocher (lien direct).

Retour sur l’origine de la réussite

Le fondateur, Yves Rocher reprend l’entreprise de confection de chapeau de son père mais change de business model et se lance dans la fabrication de cosmétiques naturels. En 1959, la société d’Yves Rocher est créée à La Gacilly, son village natal breton. Aujourd’hui encore, le terrain familial est utilisé pour les plantations bio. Il aura fallu 10 ans à Yves Rocher pour décider d’ouvrir son premier espace de vente dans le 9ème arrondissement parisien sur le Boulevard Haussmann.

L’histoire de l’entreprise est attachée à la nature et aux bienfaits des plantes. En 2008, l’entreprise cherche à se positionner de manière encore plus marquée sur ce marché. Le logo change pour devenir plus vert avec une feuille d’arbre en fond, les boutiques deviennent activement respectueuses de l’environnement. Le parti pris « Nature » de l’entreprise séduit et elle devient « entreprise préférée des français » en 2015 selon le cabinet O&OC.

L’entreprise se développe avec des franchises et magasins partout dans le monde entre la Russie et les Etats-Unis en passant par l’Asie et le Brésil.

Une histoire de famille

Aujourd’hui, la famille contrôle l’entreprise à chaque étape du cycle de développement. Mais la famille n’a pas toujours eu les reines de l’entreprise car en 1973, 60% des parts sont cédées à Sanofi-Aventis. Les générations suivantes rachètent les parts et la famille devient à nouveau actionnaire majoritaire avec 97% de l’entreprise. Le dirigeant de groupe actuel est le petit-fils du fondateur, Bris Rocher.