Actionnaires familiaux : plus jamais seuls !

développer son family business
Accueil » RevueDuWeb » [RevueDuWeb] du 8 mai 2017 : les pros du Family Business

[RevueDuWeb] du 8 mai 2017 : les pros du Family Business

PARTAGER
, / 278
[RevueDuWeb] du 8 mai 2017 : les pros du Family Business

Retrouvez chaque semaine les actualités #FamilyBusiness et #EntreprisesFamiliales à ne pas manquer :

6 bonnes raisons pour les entreprises familiales d’utiliser leur histoire

Il y a de nombreux usages de l’histoire et nombreux sont ceux qui sont tentés de la mobiliser dans des buts divers comme le montrent les débats actuels autour du roman national ou de l’excellent ouvrage dirigé par Patrick Boucheron, Histoire mondiale de la France (Seuil, 2017). Pour l’entreprise familiale, deux usages possibles, au sein de la famille, de l’entreprise ou à l’extérieur de celle-ci.

Sans impôt de succession, la Suisse attire les entreprises familiales

L’impôt de succession peut pénaliser l’esprit entrepreneurial, selon une comparaison de 69 pays effectuée par l’Université de Saint-Gall et le consultant EY

4 règles simples pour garder l’entreprise familiale dans la famille

La Chine rencontre également des difficultés pour transmettre le family business. En suivant une approche proactive et structurée de la planification de la relève à long terme, les fondateurs peuvent s’assurer que leurs familles et leurs entreprises survivent pour les générations à venir. Rendez-vous sur le site de l’INSEAD pour lire l’exemple des restaurants Yung Kee à Hong Kong. À lire également : Chine : quand la Next Gen n’est pas intéressée par le family business.

Québec : le meuble, une affaire de famille

Seulement 30 % des entreprises familiales réussissent le passage de la première à la deuxième génération. À la troisième, le taux de succès dégringole à 13 %, selon la Fondation des familles en affaires.

Gibert Joseph s’apprête à reprendre Gibert Jeune

Les deux plus grandes librairies parisiennes engagent une procédure de rapprochement qui devrait être officialisée le 17 mai.

Culture d’entreprise et famille : différentes gestions selon les pays

Entreprendre au sein d’une structure familiale existe partout dans le monde. Cependant, ces cellules familiales ne se heurtent pas aux mêmes difficultés. Isolant certains facteurs culturels, deux psychologues américains brossent un portrait haut en couleur de leur fonctionnement.

Plus grand, plus fort :  Comment expliquer la pérennité de Plastic Omnium ?

Plastic Omnium, groupe industriel français, a été créé il y a 70 ans par Pierre Burelle. Aujourd’hui, il est le leader mondial de l’équipement automobile. Depuis 2011, son fils, Laurent Burelle, en est à la tête. En 2015, il a fait 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et compte faire doubler la taille de la société tout en restant un groupe familial. Comment expliquer la pérennité de Plastic Omnium ? Quels sont les risques et les enjeux d’une entreprise familiale ? Qu’est-ce qui fait la force du capitalisme familial ?

Soirée ETI au Collège des Bernardins – Paris

KPMG, partenaire de la 6ème édition des « Questions d’ETI au Collège des Bernardins » : Piloter dans l’incertitude. Comment mettre en œuvre de nouvelles pratiques de pilotage, réactives et innovantes, plus souples et plus agiles ?

Conférence EDHEC Entreprises familiales 2017 : 11 et 12 mai

Raisons et sentiments » Emotions, récit historique et stratégie d’entreprise familiale. Les thèmes abordés lors de ces deux jours : les récits familiaux et les émotions liées, l’utilisation stratégique de l’histoire familiale, focus sur l’histoire et les émotions d’une entreprise familiale. Avec le 11 mai à Lille, une journée académique avec la présentation des travaux des chercheurs et le 12 mai à Paris, la journée entreprise familiale.

Retour sur la conférence : « L’entreprise familiale et sa gouvernance au Luxembourg »

L’Institut luxembourgeois des Administrateurs (ILA) a organisé une conférence sur l’entreprise familiale et sa gouvernance au Luxembourg. Philippe Depoorter a modéré un débat d’idées auquel ont pris part 5 dirigeants d’entreprises familiales emblématiques luxembourgeoises.

Etude PWC : 65 % des entreprises considèrent le développement et l’innovation de l’entreprise comme le grand défi des cinq années à venir

Comme leur nom l’indique, les entreprises familiales ont effectivement deux faces : celle de la famille et celle de l’entreprise. Selon la situation et les objectifs, l’une ou l’autre sera prépondérante. Tout l’art de la direction consistera à bien orchestrer les deux perspectives.