Actionnaires familiaux : plus jamais seuls !

développer son family business
Accueil » RevueDuWeb » [Revue du web] du Family Business Novembre 2018

[Revue du web] du Family Business Novembre 2018

PARTAGER
, / 104

Retrouvez chaque mois les actualités #FamilyBusiness et #EntreprisesFamiliales à ne pas manquer :

 

« Debflex, second acteur du marché sur le bricolage » cède la majorité de son capital au leader Legrand

Legrand, le leader mondial des infrastructures numériques et électriques du bâtiment fait l’acquisition de 100% du capital de R.Finances SAS, la société actionnaire majoritaire de l’entreprise familiale Debflex. Si la société du CAC 40 compte bien bénéficier de l’expertise spécifique fraîchement acquise, elle souhaite également aller vers une offre de rachat des actions Debflex non détenues par R. Finances pour les radier du marché Euronext Access.

 

Jousselin – Guillerm : la cession entre deux entreprises familiales

Dépourvu de successeur familial, Jean-Yves Jousselin confie son entreprise à Guillerm, spécialiste de la préfabrication d’éléments en béton armé (27,5 M€ de chiffre d’affaires en 2018, 135 salariés). L’entrepreneur a vu une association idéale entre deux entreprises familiales aux valeurs identiques et aux spécialisations complémentaires. Ce sera donc Romain Guilerm, le fils aîné du président qui présidera Jousselin Préfabrication dès avril 2019.

 

Le Groupe Gorgé abandonne Al Group

L’entreprise familiale spécialiste de la robotique civile et militaire se sépare d’Al Group, sa filiale spécialisée dans la protection incendie des grands risques industriels. C’est à son management que le groupe Gorgé a choisi de céder sa filiale suite à l’enregistrement de pertes importantes engagées depuis l’an passé. La baisse d’investissements dans le secteur « Oil & Gas » en est la principale cause.

 

Sans successeur familial, Georges Raffin cède à FnB Private Equity

Changement d’actionnaires pour la PME familiale Henri Raffin, fondée en 1897.  Après quatre générations, 50 millions d’euros en 2017 et 250 salariés, l’entreprise savoyarde cède la majorité de son capital au fonds FnB Private Equity. Laurent Herlin, diplômé de l’EM Lyon et expert de l’agroalimentaire devient coactionnaire et le nouveau directeur général de cet acteur incontournable de la charcuterie savoyarde.