Actionnaires familiaux : plus jamais seuls !

développer son family business
Accueil » Vous avez dit Family Business ? » Retour sur 10 découvertes de l’année 2015 par EY

Retour sur 10 découvertes de l’année 2015 par EY

PARTAGER
, / 821
Retour sur 10 découvertes de l’année 2015 par EY

En ce début d’année 2016, le cabinet EY propose une rétrospective globale des études faites au cours de l’année 2015. Carrie Hall – EY Americas Family Business Leader – nous propose un rapport sur les clés pour pérenniser l’activité d’une entreprise familiale pour les générations suivantes.

L’accent est mis sur la place de la femme dans le clan familial. En effet : 55%  des entreprises familiales américaines affirment  avoir au minimum une femme au conseil d’administration. Elles y sont en moyennes 5 et sont 4 dans la course aux postes de direction.

Elles envisagent, d’ailleurs presque toutes, de choisir une femme pour devenir le CEO.

La clé pour une réussite de transmission, selon EY, c’est l’identification claire en amont du successeur de l’entreprise. Cette décision est prise par le conseil d’administration qui existe à 90% dans les entreprises familiales américaines. Pour que le fonctionnement soit optimal dans ces entreprises, elles définissent clairement la place de chacun au sein de la structure.

Enfin, EY met en exergue la fibre entrepreneuriale dans son rapport. Les importantes entreprises familiales américaines ont une grande confiance en cette fibre pour préparer les nouvelles générations. Pour autant, l’importance de recruter de nouveaux talents n’est pas une de leurs stratégies prédominantes.

Pour terminer, contrairement à ce que l’on peut lire dans l’étude faite par la Chaire Entreprises Familiales de l’HICHEC  (Bruxelles) ; les américains ne portent que peu d’intérêt à l’expérience en dehors du cadre de l’entreprise familiale.

Lire la suite de l’article sur le blog « EY Family Business Blog« .