Actionnaires familiaux : plus jamais seuls !

développer son family business
Accueil » Vous avez dit Family Business ? » Le petit guide des bonnes pratiques en entreprises familiales

Le petit guide des bonnes pratiques en entreprises familiales

PARTAGER
, / 726
Le petit guide des bonnes pratiques en entreprises familiales

Gouvernance – Entreprise – Famille – Actionnariat. Tels sont les mots du secteur family business qu’il faut gérer et faire coexister pour assurer la longévité d’une entreprise familiale. Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour assurer le succès d’une société familiale selon Bpifrance Le Lab ?

  • Distinguer la sphère familiale de l’actionnariat et de l’entreprise.

Il faut imaginer et mettre en place des règles qui régissent la société afin que tous les intérêts propres à chaque sphère soient respectés.

  • Rechercher un équilibre entre les relations familiales et professionnelles.

Accorder des postes clés de l’entreprise à des talents externes au cercle familial permet aux membres de la famille d’ouvrir leurs horizons et ceux de la société en termes d’innovation.

  • Miser sur la communication.

Dans tout type de relation, professionnelle ou personnelle, il faut être en mesure de communiquer. Il ne faut pas hésiter à dialoguer, informer, exprimer ses opinions et formaliser les échanges avec les différentes parties prenantes de l’entreprise.

  • Anticiper la transmission.

Ce processus est le fondement d’une entreprise familiale pérenne. Les membres de la famille doivent informer, former mais surtout impliquer les générations futures. Identifier les successeurs est une mission stratégique pour assurer un bon fonctionnement dans l’entreprise.

  • Remettre toujours en cause les outils de gouvernance.

La mise en place d’une gouvernance bridée est nécessaire mais il l’est encore plus que sans cesse adapter les méthodes. Il faut faire vivre les processus.