Actionnaires familiaux : plus jamais seuls !

développer son family business
Accueil » Vie des entreprises familiales » L’union fait la force des PME familiales : rapprochement et acquisition

L’union fait la force des PME familiales : rapprochement et acquisition

PARTAGER
, / 181
L’union fait la force des PME familiales : rapprochement et acquisition

La force de l’actionnariat familial c’est également de savoir composer avec d’autres familles. Nouvel exemple dans le secteur du Family Business avec l’acquisition de Verquin Confiseur, industriel centenaire et reconnu, par le groupe familial Sucralliance.

Les marques mythiques les Têtes brûlées, la Violette, la Pastille du mineur (dont est issu l’image de cet article) restent sous pavillon familial puisque le groupe Sucralliance est lui-même né en 2005 du regroupement des activités «confiserie de sucre» du Groupe Cemoi–Cantalou (source).

Les déclarations du PDG de Sucralliance indiquent que le rapprochement est issu d’une volonté de créer un acteur majeur en Europe avec également l’élargissement des gammes. On imagine que d’autres arguments peut-être financiers ont également permis de convaincre l’actionnariat d’une entreprise familiale depuis 4 générations.

À suivre au prochain épisode !

À lire également : Une nouvelle dynastie familiale à la tête du groupe Rimowa.

Source AFP.