Actionnaires familiaux : plus jamais seuls !

développer son family business
Accueil » Vie des entreprises familiales » La famille Peugeot se confie lors d’un entretien exclusif

La famille Peugeot se confie lors d’un entretien exclusif

PARTAGER
, / 1562
La famille Peugeot se confie lors d’un entretien exclusif

Les Echos Week-end a eu le privilège de recevoir et rassembler la majeure partie des membres de la famille impliquée dans PSA. Les premières questions sont posées aux membres dirigeants actuels de la famille : Jean-Philippe, Xavier, Marie-Hélène, Christian, Robert et Thierry. Lien direct : LesEchos.fr.

Le Groupe PSA, 10 générations fidèles au poste

La 9ème génération est déjà très impliquée dans l’entreprise et la 10ème commence à prendre ses marques. Une dizaine des 100 jeunes de la 10ème génération ont été convié à l’EPF de mai dernier. Pour Romain Peugeot, sa carrière dans la société familiale ne commencera que lorsqu’il aura fait ses preuves dans d’autres compagnies.

La génération montante de la famille est composée de 4 jeunes hommes. Armand porte le nom de son ancêtre, représentant historique de l’entreprise. Il est convaincu que le porter le nom Peugeot et de surcroît le prénom de celui qui a lancé la famille au XIXème siècle dans cette aventure, apporte plus de devoirs que de droits.

L’appel au secours : 2014

Le groupe a enfin repris le volant avec un nouveau dirigeant, Carlos Tavares. 2014 fut une année difficile pour le groupe PSA et la famille Peugeot. Elle est obligée de faire appel aux pouvoirs publics pour gérer les différentes crises au sein du groupe. D’une part, les membres de la famille ont des visions complétement opposées et des conflits éclatent, ayant un impact négatif sur la santé de la société et d’autre part par une importante hémorragie de trésorerie.

Désormais, l’Etat français se questionne sur l’intérêt de garder ses parts de la société, celles-ci ayant doublé en deux ans. Les 6 du clan familial sont tous d’accord pour racheter les parts et reprendre le contrôle total de PSA. Un terrain d’accord entre ces membres était jusqu’il y a encore 2 ans impensable : tous les membres de la famille prennent part à ce renouveau, unis. La famille reprend les rênes de la société, change de nom en passant de « PSA Peugeot-Citroën » à « Groupe PSA ».

Le programme NextGen pour assurer la transmission

Dans la famille Peugeot, on est scrupuleux sur la transmission des rênes de la société à la nouvelle génération. Un programme nommé « NextGen » a donc été mis en place avec plusieurs étapes.

  1. Tisser les liens familiaux en organisant des réunions de cousins

Le but est de rassembler tous les cousins ensemble durant plusieurs jours pour mieux se connaître et découvrir les affaires familiales.

  1. Identification des futurs talents familiaux à la tête de l’empire.

Elle est basée sur deux critères : compétences et valeurs. Les jeunes de la nouvelle génération (10ème) sont plus de 100 donc il faut identifier les plus susceptibles de travailler en famille pour le groupe PSA. Le nouveau slogan de la famille = « On ne va pas éteindre la lumière ». Les membres actuels du conseil d’administration n’envisagent pas de « fermer la famille des actionnaires ».

La nouvelle génération va vivre une étape cruciale nommée la « constellation des cousins ». Chacun va devoir mettre en place des règles strictes en termes de transmission et partage afin de garder la famille soudée.

Des défis à chaque génération

Dans la famille, il y a ceux qui voudraient tout donner pour l’automobile et les autres. Un ancien patron du groupe PSA affirmait que dans l’entreprise « il n’y a pas une famille mais des familles ». Cela reflète bien les différences de volonté d’engagement dans la société. Pour autant, la famille n’est pas en passe de se laisser apeurer par les nouveaux défis.

Des femmes Peugeot chez Peugeot ?

Sur 10 membres du conseil d’administration, une seule femme Marie-Hélène. Pour autant, la famille est consciente que cette époque, only men, est révolue et que la NextGen va faire tout changer. L’ancien Robert Peugeot avait à l’époque instauré une loi drastique « chaque famille où il n’y aura que des filles devra revendre ses parts de la société ».

Le groupe PSA a traversé des périodes difficiles en 200 ans d’existence mais reste toujours innovant en termes de transmission afin de pérenniser l’activité.