Actionnaires familiaux : plus jamais seuls !

développer son family business
Accueil » Vous avez dit Family Business ? » 7 jeunes sur 10 intéressés pour jouer un rôle dans l’entreprise familiale

7 jeunes sur 10 intéressés pour jouer un rôle dans l’entreprise familiale

PARTAGER
, / 798

dans les yeux de la next genLa chaire Familles en Entreprises de l’ICHEC Brussels Management School vient de sortir un condensé des témoignages de la « Next Gen » sur l’entreprise familiale : « Dans les yeux de la Next Gen » par Valérie Denis et Manuela Hollanders.

L’enquête auprès de 277 jeunes, âgés de 18 à 35 ans, a permis de révéler qu’ils étaient 7/10 à être intéressés pour jouer un rôle dans l’entreprise familiale. Depuis toujours, ils baignent dans la culture de l’entreprise familiale et se destinent donc à devenir membre actif dans celle-ci. Pour autant, le problème de dialogue entre les générations quant à la transmission se profile très souvent.

Un jeune explique ce phénomène : « J’étais motivé à l’idée de reprendre l’entreprise familiale et avais orienté mes choix d’études en ce sens. Quand j’ai enfin osé en parler à mon père, il m’a dit qu’il venait de vendre l’affaire, croyant que je n’étais pas intéressé ».

Valérie Denis, Directrice de la Chaire, met un point d’honneur à expliquer combien cette Next Gen considère la transmission de l’entreprise familiale comme réel projet professionnel. Les jeunes envisagent de devenir, à plus de la moitié, des actionnaires actifs et ce pour quatre raisons principales :

  • Une plus grande implication dans les décisions
  • Un Sentiment de bien connaître l’entreprise et les personnes y travaillant
  • Une rapidité des décisions
  • Une ambiance conviviale

Un sentiment commun, à 70%, anime ces jeunes interrogés : la fierté d’appartenir à une famille d’entrepreneurs. Cette fierté se traduit donc par une réelle motivation, elle-même traduite par les choix des études. En effet, ils sont 41% à orienter leurs études pour atteindre cet objectif. Cette génération est confiante quant à l’avenir de l’entreprise (à 60%) bien qu’elle ne soit au courant que de manière informelle de la situation de l’entreprise.

Dans ce livre, on parle de « clan familial » afin de désigner l’entreprise familiale. La forte motivation qui anime ces jeunes générations existe au travers de cette obligation de s’éloigner de ce clan pour se former et forger. C’est ainsi que les jeunes gagneront en compétences et gagneront une légitimité à faire partie de l’entreprise auprès des actionnaires familiaux. Un interviewé explique que la gestion des activités liées à l’affectio societatis lui a été confiée car il avait fait ses preuves au sein du département RH d’autres entreprises.

Valérie Denis fait ressortir dans ce livre cet espoir des jeunes en l’avenir de l’entreprenariat familial. Commander le livre : « Dans les yeux de la Next Gen » par Valérie Denis et Manuela Hollanders.